Daphné : « Le titre Calée c’est pas que moi, il y a Salatiel et Mr Leo derrière…»

Le titre RASTAFARI lui a valu le respect du public, et son album de 19 titres, HER TO STAY, a prouvé à tous qu’elle est là pour durer. Daphné, au-delà de son talent, c’est aussi ses courbes africaines qui ne laissent personne indifférente. En ce moment, son nouveau single, « Calée », se positionne comme potentiel tube dans les chartes et nous nous sommes permis de la rencontrer dans le but d’en savoir plus.

Bonjour Daphné ; comment se porte l’artiste

Bonjour (très souriante) je me porte très bien, merci

Vous ne quittez plus les studios, on a notamment  apprécié vos différentes collaborations à l’instar de celle avec Ben Decca, Numerica… Et vous êtes de plus en plus nominée à des cérémonies de récompenses tant nationales qu’internationales. Quel sentiment vous inspire ces différentes expériences ?

Je dirais que cela m’inspire déjà beaucoup d’espoir, mais surtout la joie et la reconnaissance du public camerounais qui m’a porté, m’a adopté et croit en moi. Aujourd’hui ce soutien se répercute au Nigéria et en Côte d’Ivoire, où je suis également plutôt bien accueillie. Enfin j’ai comme un sentiment de paix intérieure car il y a cette preuve que l’on ne travaille pas pour rien.

RASTAFARI est le titre qui vous a révélé au grand public ; mais deux à trois années après, est-ce que forcément on s’attend à une telle évolution, pour ne pas dire succès ?

(Rires) Honnêtement je m’attendais même à mieux. Pour tout vous dire, je suis une fille exigeante et très ambitieuse. Tant que je n’atteins pas mon objectif, je ne m’arrête pas. Mais je suis consciente de ce que, rien n’est évident dans la vie surtout dans notre métier, donc je suis reconnaissante vis-à-vis de Dieu et mes fans.

A chaque post sur vos comptes, c’est toujours un sourire radieux que vous aguichez… Est-ce à dire que Daphné c’est le bonheur non stop ?

Nooooon ! Pour vous dire la vérité, j’ai aussi des problèmes, j’ai des soucis qui me tourmentent tout le temps comme toutes les jeunes filles de mon âge, j’ai mes « down moment » et il m’arrive très souvent de pleurer même. Yeah ! I cry alot, you know ! Je suis un être humain NORMAL.

Vous faite désormais parti de la crème de vedettes dans le Sud-Ouest, parmi lesquelles Salatiel, Mr Leo, Blaise B, Coolkid, Rythmz, pour ne citer que celles-là… Quels sont d’ailleurs vos rapports de ce côté-là ?

Nous nous connaissons, nous nous fréquentons, nous nous apprécions mutuellement et collaborons même au besoin, bref c’est l’harmonie quoi… Mais partout où il y a travail, il y a concurrence (rires). Mais rassurez-vous c’est une concurrence positive et objective ; chacun de nous individuellement travaille dur pour exceller dans son art et ce n’est que normal. Every body try to be on top of the game, i mean ! But we care about each other, that’s all.

Daphné travaille juste à Buéa, ou bien elle est ouverte à tout arrangeur qu’importe la ville?

Je n’ai aucun problème dans ce sens ; je travaille aussi bien à Buéa qu’à Douala et Bamenda. D’ailleurs mon album HERE TO STAY a été travaillé dans ces trois villes.

On va parler de ton tout dernier single, « Calée », potentiel tube au vue de son expansion sur le territoire nationale, mais également au-delà. C’est une histoire personnelle ou bien un fantasme matérialisé dans cette chanson ?

Je ne vous le cache pas, oui, c’est mon histoire, mais je reste convaincue que c’est également celle des filles de mon âge et aussi celles qui m’entourent. En fait nous autres femmes ne savons pas toujours comment exprimer nos désirs et sentiments à l’endroit des hommes, et parfois ça nous bouffe de l’intérieur voilà pourquoi j’extériorise cela en chanson. CALEE c’est l’histoire d’une femme qui fond d’amour pour son fiancé et le lui témoigne. Je n’oserais pas m’accaparer la gloire de ce titre toute seule car la chanson a réuni trois énergies notamment celle de Salatiel pour ce qui est du beat et la composition, Mr Leo pour ce qui est du texte. Donc merci pour tout, à ces génies.

Nous restons dans ce titre CALEE, pour vous soumettre les doléances de ceux là qui semblent être épris par vos courbes et votre charme… Daphné est-elle Calée ou bien est-elle libre ?

OOOOh ! Je suis… (elle hésite). Je dirais que j’ai mes yeux quelque part !

Donc la porte est fermée quoi…

Non pas tant que ça ; je suis encore single, mais j’ai mes yeux quelque part (rires). Donc c’est compliqué !

Ok, fin du débat ! Daphné s’envole bientôt pour l’Europe, où elle prestera dans quelques semaines ; tout va plutôt pour le mieux grâce notamment une team sérieuse et dont les maîtres penseurs sont Stevens, Pearl votre manager, pour ne citer que ceux-là…

Exactement, et j’en suis fière. Vous savez, aujourd’hui je ne fais rien d’autre que ma musique, c’est mon métier et j’en vis. Je me dois de sérieusement travailler et d’aller le plus loin possible. Depuis mon engagement dans ce métier en 2014, et jusqu’ici tout se passe plutôt bien.

Des projets imminents ?

Oui une série de singles, puis un EP qui sortira cette fin d’année 2017. Ce sera toujours de l’amour comme thématique (rires). Il y aura des collaborations avec d’autres artistes femmes car on me fait le procès de ne chanter qu’avec des hommes (rires).

On va sortir avec un conseil à l’endroit d’autres jeunes artistes qui peut-être peinent à sortir la tête de l’eau malgré leur talent…

Je dirais pour ma part qu’il faille mettre l’orgueil de côté, et chercher de l’aide ou ne pas refuser de l’aide. Il y a des artistes très forts en écriture et d’autres plus vocalement qui doivent accepter qu’on écrive pour eux ou elles. Donc  il faut savoir faire la part des choses, mais aussi croire en soi, et prier beaucoup.

Catégories
FeaturedOn Kiff
No Comment

Laisser un commentaire



COMMENTAIRES FACEBOOK

Ne manque plus aucun wé !

Laisse ton adresse e-mail pour recevoir les meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...