hello@kamermoov.com
samedi, mars 28, 2020
BuzzEuye !On Kiff

Que cache réellement #LaSauce de la belle Reniss ?

On l’a connaît depuis longtemps dans le game. Sous l’aile de Mista Jovi. Elle a comot le son « Holy Wata » autour de 2009 et c’est ce qui la révèle. Elle a eu à collaborer dans le premier album « H.I.V » de son mentor. Trop de belles chansons assurent à Reniss à l’époque déjà le statut de jeune première et de jeune leader dans le milieu du Hip Hop/R&B, même si on pourrait définir son style comme de l’Afro Pop. De magnifiques sons à son actif « Afrikan Luv », « The Apple » et des gros feat avec  Jovi en général et plus récemment Pascal, Pantana et Shey. Et une question subsiste. Pourquoi ne decolle-t-elle pas ? Elle vient donc assurément d’entamer un top départ certain vers le succès, le vrai !

Quel secret cache réellement donc #LaSauce de la belle Reniss ?

On aime tous la bonne sauce, bien pimentée ou moins. Avec beaucoup de bons condiments bien agencés… Et même lorsqu’on y adjoint du plantain mûr ou non mûr ! Tous les genres en raffolent. Hommes comme femmes, on est obnubilé devant notre plat favori. Au sens propre comme au figuré.

Reniss rappelle bien qu’il ne faut pas ajouter le sel dans sa sauce, ni du piment car elle a déjà très bien fait la composition parfaite ; au risque de gâter sa potion destinée à tourner très certainement la tête de qui même eeh??! Ici, on fait donc face à la superstition qui veut que lorsqu’une femme cuisine, aucune autre ne devrait approcher sa cuisson ! Est-ce donc le trop plein de compositions magiques qui fait de La Sauce, le Son de l’heure? Surtout qu’il y a du piment et cela donne encore du tonus à celui qui la déguste ! car il est censé accompagner cela des coups de reins violemment agencés dans sa danse.

Son secret viendrait-il de son assaisonnement bien dosé façon elle-même ? Une concoction singuliere sur un style particulier pour un son Tout à fait à la hauteur. Entre Bikutsi, Afro Pop, R&B, tout le monde danse seulement dans cette sauce made in New Bell Music, l’écurie des tubes tonitruants. « C’est La Vie », « Michael Jackson » etc sont ses plus récentes précédentes livraisons. Reniss y mêle d’ailleurs toujours l’argot le pidjin et son dialecte qui lui sied très bien et une adaptation presque savante à la langue de Molière pour un mélange clairement digeste. Entre cris traduisant traditionnellement la joie, la gaieté, le bonheur extrême lors des manifestations en Afrique, Reniss propose assurément le son pour toutes vos fêtes et instants de célébrations, toujours avec une sauce bien pimentée.

Pour preuve quil se cache quelque chose derriere ce son, tout récemment lors de la Finale Régionale du Grand Centre de l’élection Miss Cameroun,  elle a fait lever le public de l’hôtel Hilton juste avec un bout en accapella, une vraie euphorie. Les hautes personnalités ainsi que monsieur ou madame lamda criaient « Dans la sauce… » à tue-tête. Hum la fille là, a pris le dehors c’est grave. Toute la salle de prèsde 1000 personnes était sans dessus dessous. Assisterait-on à un nouveau phénomène après Franko ?

Les jeunes comme Locko sont au-delà du buzz, il assurent et font à coup sûr, de beaucoup bien à la musique urbaine du mboa. C’est un gros bol d’air frais qui met une nouvelle peinture éclatante dans le milieu parfois ingrat. Ceci, n’apparaît donc pas comme un procès en sorcellerie mais un encouragement absolu pour que la zik Kamer prenne d’assaut tous les chars d’Afrique et même du monde qui sait?!!

Le dernier mot revient certainement à Reniss qui nous dira exactement de qui elle s’est inspirée? De qui veut-elle tourner la tête en remuant autant les reins et tremblant comme les belles de la région du Centre Cameroun, elle qui est pourtant originaire de la partie anglo Phone de l’Afrique en miniature ? En y ajoutant du sel à sa guise et sa convenance dans cette sauce qui ne laisse personne indifférent ? D’où lui viennent les superstitions de nos pays? A-t-elle vécu ou déjà fait vivre pareille situation à quelqu’un ? Ou est-ce un objectif? We go no !

Par Prince De Bangoua

Leave a Response