hello@kamermoov.com
samedi, mars 28, 2020
BuzzFranceOutside

Affaire Booba-Rohff : la version de Rohff décrédibilisée par son garde du corps ?

Rohff a été incarcéré pour avoir agressé un vendeur de la marque Ünkut, détenue par son rival Booba. Le rappeur aurait été « entraîné par ses fans », selon la version officielle. Mais son garde du corps est actuellement entendu par la justice pour vérifier ses dires…

 

 

Le 21 avril dernier, un jeune vendeur de 19 ans a été agressé en plein coeur de Paris, au sein de la boutique Ünkut, marque de vêtements détenue par le rappeur Booba. Suite à une provocation de ce dernier sur les réseaux sociaux, son rival Rohff et plusieurs de ses proches ont débarqué dans le magasin avant de s’en prendre violemment au jeune homme, qui s’est retrouvé dans le coma. Si Rohff s’est rendu de lui-même au commissariat, le public et les médias se sont indignés contre cette agression gratuite. Booba s’est également emporté dans la presse : « Je trouve que c’est lamentable, honteux, lâche, hors sujet… Cette personne-là a sa place à l’hôpital psychiatrique ». Depuis, Rohff a été placé en garde à vue, mis en examen et incarcéré à la prison de Fresnes.

La version de Rohff décrédibilisée ?

Mais l’interprète de « J’accélère » a été libéré. « Le juge a accepté ma remise en liberté sous caution et bracelet électronique » a écrit Rohff sur les réseaux sociaux, afin de donner des nouvelles à ses fans. « A ma grande surprise, ma caution a été réglée en début d’après-midi par un grand monsieur » a-t-il renchéri, annonçant le nom de Samuel Eto’o, le célèbre footballeur. Mais aujourd’hui, l’affaire reprend. En effet, Le Parisien a annoncé qu’un garde du corps de Rohff a été interpellé à son domicile du 2ème arrondissement de Paris cette semaine, mercredi 2 juillet. Les enquêteurs de la DPJ (District de Police Judiciaire) l’ont placé en garde à vue afin de l’entendre à propos de cette agression. Sa version des faits pourrait décrédibiliser la version officielle de Rohff qui a toujours soutenu qu’il avait été « entraîné par des fans, croisés dans la rue ».

Julien GONCALVES / Chartinfrance.net

 

Leave a Response