hello@kamermoov.com
samedi, février 23, 2019
On Djoss

Krotal : « Je célèbre mes 21 ans de présence sur la scène Hip Hop… »

La toute première coupe du monde en terre africaine s’est achevée le 11 juillet 2010 du coté d’Afrique du Sud. Krotal qui a représenté le Cameroun à travers l’hymne « Everywhere u go » est de retour. Il nous a accordé cette interview exclusive dans la quelle, il parle de cette chanson dans la quelle ils étaient neuf et dans la quelle on l’a très peu vu. « Pour la chanson everywhere You go, la version panafricaine dans la quelle nous sommes neuf,…cela  ne doit pas être sujet à  polémique, c’est une version panafricaine et nous sommes neuf comment vous faites pour mettre 09 artistes sur une chanson ? Que quelqu’un m’explique. Je ne suis pas le seul dans ce cas il y a samini le Ghanéen on ne l’entend pas il se retrouve à faire des hook, moi on ne m’entend pas, et finalement les seuls qui ont le lead c’est Kelly Rowland, Awadi, 2Face…mais il y a une version ou lui-même c’est à peine deux mesures, puis Rola la libanaise qui est complètement absente qui pousse le cri dans l’entrée du début. En somme il faut savoir que le CD découlant de cette chanson compte onze pistes dont cette fameuse version panafricaine et ensuite vous avez chaque artiste qui individuellement a un solo de cette chanson » explique t il ; de son album, de la célébration de ses 21 ans de présence sur la scène Hip Hop, des 21 ans du hip hop kamer, des 20 ans des cultures urbaines… il répond sans détour.


Bonjour Krotal, merci d’accorder une fois de plus cette interview à kamerhiphop
Bonjour à vous et à tous les internautes.


Tu es rentré il y’a quelques semaines d’Afrique du sud, comment s’est passé ton séjour au pays de Mandela ?  
Mon séjour a été bien, nous avons passé très exactement une semaine; même si c’est vrai que pour y aller nous avons du y aller avant plusieurs fois. Superbe organisation, l’on a fait ce pourquoi on est allé. Voilà.


Tu as participé à l’hymne « Everywhere u go » de la coupe du monde en compagnie du sénégalais Awadi, du nigérian 2face Idibia, des sud-africains Jozi, Zuluboy et Slikour & Kwestadu, Ghanéen Samini, de la libanaise Rola, de l’ougandais chameleon et de la star américaine Kelly Rowland. Comment t’as été choisi ? Raconte-moi l’aventure…
Bon bah… j’ai été contacté par un pote à moi en fin d’année qui m’a dit qu’ils sont en train de travailler sur un projet qui a trait à la coupe du monde, et qu’ils cherchent quelqu’un pour l’Afrique centrale, car ils ont faits faire des essais par nos frères qui tiennent le haut du pavé de l’Afrique centrale, je ne citerais pas leurs noms, et que tous les essais qu’ils avaient fait n’avait pas été validés, et ils m’ont dit « écoute si on t’envoie la musique par mail est ce que tu peux mettre ton couplet ? » et je lui ai dit « écoute on parle musique il n’y a pas de souci envoie la » ils l’ont fait, le mail est arrivé à 16h et à 17h j’avais fini mon couplet mes add lips, je lui ai renvoyé par mail il m’a demandé d’autres choses que j’ai eu à faire le lendemain et puis il m’a dit « apparemment c’est bon, ne soit pas surpris si on t’appelle, en principe ces gens là sont censés t’appeler » c’est le début de l’aventure. J’ai été contacté en février par une dame qui parlait anglais avec un numéro bizarre. A cet Entertainment, ils m’envoient le contrat par mail je signe le contrat que je scanne et renvoi par le même canal, bien après c’est plus une histoire de transaction c’est du genre : on a besoin de vos mesures de chaussures votre taille et au troisième jour ils me disent « écoutez on va faire plus simple pouvez vous venir en Afrique du sud ? » je leur ai dit il n’y a pas de problème et de la je me rends au haut commissariat ils font tout le nécessaire j’y vais d’abord pour 04 jours juste pour les séances photos pour les supports de com, et c’est quand j’arrive que je suis complètement briefé sur la nature du projet car il y’avait des choses dans le contrat comme United against malaria, one goal for éducation… on en a une vague idée mais là bas on nous fait comprendre que nous sommes les ambassadeurs des ces projets au delà de celui qui nous amène là à savoir la coupe du monde. Ensuite il fallait présenter l’hymne à ceux qui l’avait commandé ensuite à l’Afrique du Sud. Dès qu’elle est passée en radio on s’est retrouvé numéro un dans le hit parade sud-africain, du coup on a fait le mois suivant les South africain awards, ensuite l’on a présenté au staff ; avec Kelly Rowland on a fait une superbe scène. Bien après quand on y retourne pour la coupe du monde c’est dans le même état d’esprit sauf que la c’était différent puisque Kelly Rowland n’était pas là. On nous a expliqué que c’est parceque c’était une fête Africaine célébréé par des africains, c’était le seul truc qui nous mettait la pression par ce que l’on nous répétait cela presque toutes les 30 minutes « écoutez vous êtes les seuls Africains à avoir fait un hymne sur un support pour la coupe du monde, c’est vrai Shakira est là mais elle est là par rapport à la FIFA en sachant les liens qu’ils ont avec Sony music Entertainment, donc sachez que c’est vous qu’on attend ici !! »


Au sujet de la chanson, pourquoi l’on t’entend si peu? Y a-t-il eu un souci ?
Pour la chanson everywhere You go, la version panafricaine dans la quelle nous sommes neuf… cela  ne doit pas être sujet à polémique, c’est une version panafricaine et nous sommes neuf ! comment vous faites pour mettre 09 artistes sur une chanson ? Que quelqu’un m’explique. Je ne suis pas le seul dans ce cas il y a samini le Ghanéen on ne l’entend pas il se retrouve à faire des hook, moi on ne m’entend pas, et finalement les seuls qui ont le lead c’est Kelly Rowland, Awadi, 2Face… mais il y a une version ou lui-même c’est à peine deux mesures, puis Rola la libanaise qui est complètement absente qui pousse le cri dans l’entrée du début. En somme il faut savoir que le CD découlant de cette chanson compte onze pistes dont cette fameuse version panafricaine et ensuite vous avez chaque artiste qui individuellement a un solo de cette chanson, la vidéo diffusée c’était la vidéo de la version panafricaine mais déjà il faut savoir que nous sommes neuf sur ce titre.


Les footballeurs camerounais qui sont rentrés au premier tour ont eu chacun 45.000.000 frs comme prime de participation, toi qui es resté jusqu’en finale ; t’en as eu combien ?
Pas mal d’argent maintenant moi je ne suis pas du genre à diffuser ce genre d’info par le biais des medias, je ne vois pas ce que sa apporterait aux gens de savoir ce que j’ai gagné.


On dit généralement que les stars américaines sont capricieuses, qu’en est-il de Kelly Rowland que t’as côtoyé pendant pas mal de semaines ?
C’est une vraie artiste, quelqu’un de sympa, d’humain. Il y avait un Protocole de sécurité autour d’elle quand elle est arrivée mais une fois sur place elle l’a violé pour venir rester avec nous car elle estimait que voilà je suis sur un projet avec les gars on est tous logés à la même enseigne, on est là on va tout subir ensemble, on ne fait qu’un.


Lors de cette « messe mondiale » ou on a noté la présence des grosses pointures de la musique mondiale (Akon, R Kelly, Chakira…), as-tu profité pour vendre le label HIP HOP KAMER ?
Moi je le fais en permanence. J’ai commencé à le faire à Johannesburg dès le premier jour que je suis arrivé là bas, il y a beaucoup de connections qui se sont établies et comme on a coutume de dire les gars attendent…


D’habitude un maxi annonce l’album, le tient est sorti depuis 2007 mais l’album tarde à suivre. Qu’est ce qui se passe au juste ?
Parce qu’au début on était censé respecter les délais puis par la suite on a eu un petit souci avec les masters qu’on faisait faire. Le projet a été bouclé en 2009 et on a enchainé les dates hors du pays. Au moment ou l’on devait le sortir début 2010, il y a eu ce projet de la coupe du monde, là on en sort et justement on est en train de tout faire pour qu’on puisse mettre l’album dehors soit dans trois semaines, un mois je ne sais pas, mais c’est sur quoi nous sommes en train de travailler.


Ton manager (panie) nous a envoyé il y’a quelques jours, 3 sons (na sengui, à nous la vie et il est temps, NDLR) de l’album la B.O de nos lifes. Un constat : on te découvre sous d’autres styles comme dans « à nous la vie » qui est du coupé décalé, ou encore dans « il est temps » tu utilises le vocodeur… pourquoi ce choix ?
Parce que c’est comme cela que je sens ça, comment vous dire… c’est le genre de questions qui me perdent un peu parce que moi je ne sais pas comment expliquer cela. Je fais les choses au feeling, pas pour plaire à quelqu’un. « A nous la vie » c’est du makossa c’est un titre que j’ai enregistré avec Danielle en 2008 je mets mon couplet en 2009 elle met le sien plus tard et je continue de dire aux gens que mes influences sont Camerounaises, l’histoire de ce titre c’est que un jour je suis à l’avenu Kennedy j’attends quelque chose de la fonction publique, un document pour le quel on me fait poiroter pendant un bon moment. Pendant que je suis dans les rangs je me mets à mimer « à nous la vie, même si c’est compliquer il n’y a pas de problème on est là … »


« Everywhere u go Cameron » en feat avec Kelly Rowland fera  t il parti de l’album ?
Alors, normalement la version de mon solo doit être dans l’album, mais pour cela nous avons un tas de papier à faire signer et finalement mon manager et moi on s’est dit si c’est trop compliquer on va le mettre sur un autre projet de compile ayant trait au label.


En novembre, tu célébreras tes 21 ans de carrière, peux tu nous donner quelques tuyaux ? Comment il sera organisé ? Le programme quoi…
En fait ce son mes 21 ans de présence sur la scène Hip Hop que je célèbre. 21 ans de carrière c’est compliqué; c’est plus 21 ans de présence, au Cameroun pour moi sa représente la maturité, pour cela on s’est dit mon manager et moi on fait une fête, une fête dans la quelle on invite le public. Par le biais de cette fête nos amis que nous déplaçons à savoir PBS du Sénégal, Lexus Légal et Freddy Massamba du Congo, peut être les gars d’Eben Entertainment…le tout pour que des jeunes participent à des ateliers d’écritures de slam. Et bien sur on va faire un show… peut être au camp sonel et une soirée à Douala… bref c’est un peu ça pour l’instant.


En 21 ans quels sont les événements et les acteurs qui t’ont marqué ?
Ceux qui m’ont amené à rapper. Je parlerais toujours du prophète Jobby, MC lamine, Pierre Merlin Loïc Odjé, des ainées comme Billy show en 86, ensuite les gars de ma génération, Démoniaque Posi à l’époque ça clachait beaucoup avec état d’urgence même si ils sont arrivés bien après, c’était ça la scène de Yaoundé, Tu avais public MC n°1, tu avais des groupes comme sa. Ça, ce sont les groupes qui m’ont principalement marqué. C’est vrai que je me suis déplacé, je suis revenu en 93, j’ai trouvé ces mêmes groupes. Il y en avait ceux qui s’étaient rajoutés à savoir Rouly Premier, Diabolik MC qui venait de DLA qui après est devenu Sadrak. En 1994 il y a eu un groupe qui est apparu qu’on a appelé aborigène, composé d’un certain Boudor et Dj miles… c’est plutôt ces gars qui nous ont marqué ; bien sur il y avait le premier vidéogramme de Benjo Style en noir et blanc en 1993 il circule et tout le monde se demandait si c’est un kamer ou koi ? Et puis il y a tout le monde qui vient après je ne peux pas les citer tous, mais il y a quand même des groupes à douala comme OAN qui de ce coté là pour moi était toute une école… bref y en a plein. En Europe…il faut souligner que l’on a eu une influence directement US bizarrement NWA, GANGSTAR HAVY DDJ barney nous ramenait des vigniles des instru voila comment on a commencé à écrire.


Deux autres événements sont également annoncés (les 21 ans du hip hop kamer et les 20 ans des cultures urbaines) aux quels tu serais impliqué…
Tout ce que je veux dire à ce sujet…parce que c’est une question qui pose pas mal de polémiques. Les 21 ans organisés par Phen, nous, c’est-à-dire les cadres du hip hop Bilik, moi et les autres même ceux de Dla…, nous sommes derrière cet événement et l’on a dit qu’il devait se célébrer point barre. C’est quelque chose que l’on devait faire je crois depuis avril, on a commencé les réunions depuis février c’est un document qui est prêt depuis deux ans, et puis dans la foulée j’ai entendu parler des 20ans puis nous ça ne nous disait rien du tout puisque ses événements ne se faisait pas à la même période, le contenu n’était pas le même. La première fois que Hans nous convoque c’est pour nous parler du bouquin qu’il compte écrire même si dans nos lignes il y a aussi un bouquin, et le bouquin puis Couleurs Urbaines son festival et puis sa part dans tous les sens. Aujourd’hui comme par hasard ses événements se retrouvent groupés à la même période. Je précise que mes 21 ans pour le quel Kamerhiphop étant mes partenaires nous sommes sur les créneaux de ses dates depuis le début, c’est vrai que après on est surpris que je fête mes 21 ans. En fait nous cela ne nous dérange pas. Je le dis à haute et intelligible voix que c’est la plus grosse réunion pour moi du milieu hip hop, On a dit on veut célébrer les 21 ans du hip hop kamer, faire comme des AWARD c’est pour nous, c’est notre fête. Maintenant je vois sur le net sa tire sa va dans tous les sens; les gens font des amalgames des trucs… Par pitié les gars avant tout l’on sert les intérêts du hip hop kamer, car nous sommes issue de ce mouvement et nous avons le devoir quelque part d’assumer ce que nous sommes.


Ta dernière interview sur kamerhiphop remonte exactement au 13 février 2008. Deux ans plus tard, quel regard portes tu sur le portail? (a-t-il évolué) ?
Pas grand-chose à dire à part que cela fait plaisir de voir une équipe de jeunes gars qui travaillent bien, dynamiques, qui gèrent d’une façon professionnelle son truc, le contenu est riche, il y a plein de chose c’est bien entretenu et la réactivité de l’équipe par rapport aux sollicitations, tout cela est bien et sa fait plaisir.


Quelques dates utiles ?
Dakar dans 2 semaines, le Waga hip hop, l’afsud et l’album puis la préparation de l’événement de novembre 21 ans de présence sur la scène  hip hop kamer.


Rien d’oublier ?
Aux fans je leur dis la même chose qu’a chaque fois; Sans eux je ne suis rien. Ne vous en faites pas les gars je suis Krotal et je le resterais si Dieu le veux bien sur !!

Laisser un commentaire

Ne manque plus aucun wé !

Laisse ton adresse e-mail pour recevoir les meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...