hello@kamermoov.com
mardi, mars 31, 2020
FeaturedOn Djoss

Fashion Boys Ignition (FBI) : « A la base, nous dansions dans la rue… »

Marion et Ramzy sont cofondateurs du groupe FBI (Fashion Boys Ignition). Danseurs et athlètes à la base, ils finiront par craquer pour la musique. Un album serait même en route et le titre « on met le show » fait un carton dans les différents médias de la capitale, Yaoundé. Il y a quelques jours, ils nous accordaient une interview, depuis le balcon d’un hôtel de la place, où ils passent paisiblement leur temps, avant le lancement effectif de leur promo.

 

Bonsoir à vous et si on commençait par une petite présentation de vous…
Merci déjà de nous donner cette opportunité de nous faire connaitre à travers le monde via votre portail. FBI c’est un duo composé de Marion et Ramzy, très engagés dans la musique. A la base nous sommes danseurs et sportifs, mais par la suite la danse a pris le dessus et notre ambition commune est de démontrer à tous ce que l’on vaut.

 

Danseurs à la base, mais vous dansiez où exactement ?
Ça va vous paraître bizarre, mais nous avons commencé dans la rue. C’était à l’époque des cassettes ; on venait auprès d’un disquaire et on le suppliait de mettre notre cassette pour que l’on puisse danser (c’était des chorégraphies que nous préparions longtemps avant). Une fois que nous nous lancions, les passants pouvaient s’arrêter pour nous apprécier, certains lançaient des pièces de monnaie dans une assiette que nous posions toujours devant. Un moment est arrivé où on s’est dit prêts à passer à autre chose ; c’est comme ça que nous nous sommes lancés dans plusieurs compétitions de danse, empochant au passage pas mal de prix.

 

Et vous dansiez quoi exactement ?
Notre registre était très varié ; nous dansions du Makossa, Kwassa Kwassa, Bikutsi, Ndombolo, Mapuka, coupé decalé, hip hop…

 

Comment s’est faite votre rencontre ?
Nous nous sommes connus à partir des compétitions ; nous avions tous les deux un potentiel énorme et nos amis respectifs essayaient toujours de nous monter l’un contre l’autre. Malheureusement pour eux, quand Ramzy et moi nous sommes rencontrés, on s’est dit, au lieu de se bagarrer et tout, il sera bénéfique d’unir nos forces. C’est comme ça qu’on ne s’est plus quitté jusqu’ici. Ça fait 7 ans que nous cheminons ensemble.
Pourquoi avoir décidé de

 

mettre de côté le rêve d’athlète à celui de danseur ?
Cela est en partie dû à la situation du pays, vous savez ce n’est pas évident de trouver son gagne-pain en pratiquant le sport. Il y a aussi que nous étions beaucoup plus sollicités en tant que danseurs dans les cabarets et spectacles, qu’en tant que sportifs. Alors, on accompagnait les artistes notamment Lady Ponce, Mani Bella, Jay N, Ndedi Eyango, pour ne citer que ceux là.

 

Et la musique arrive à quel moment ?
Bah c’est des gens qui nous demandaient toujours pourquoi on n’essayerait pas dans ce sens aussi. C’est vrai que nos idoles jumelaient assez bien la danse et la musique (Michael Jackson, têtes brulées…) et nous voulions faire exactement la même chose mais avec une touche particulière.

 

Et comment se prépare la sortie de l’album ?
On s’attèle à régler les derniers détails. Le clip « On met le show » est dispo, il a été réalisé par Pipiyou Concept qui est le meilleur dans le domaine dans toute la sous région. Pour ce qui des supports physiques, nous prévoyons sortir  un album, un DVD qui portera non seulement nos clips et images de spectacles, mais aussi nos parcours et nos vies. Le moment venu vous en saurez plus.

 

 

Leave a Response