hello@kamermoov.com
samedi, février 23, 2019
News

TATLA MBETBO FELIX nommé Rédacteur en chef de Kamerhiphop.com

Pierre Corneille disait qu’ « aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années », le parcours du jeune Tatla Mbetbo Félix, vient nous donner de quoi confirmer cette affirmation. Son gout pour la lecture, va le pousser à y consacrer la majeure partie de son temps, ce qui va le pousser dans une autre activité corollaire, celle de l’écriture. Car Sartre disait que « celui qui lit, c’est celui qui sait écrire ». Son ouverture d’esprit et sa curiosité intellectuelle, lui donneront le punch nécessaire pour écrire sur presque tous les domaines. La musique, la politique, le social, la poésie, la philosophie, l’absolu… son premier article officiel sera consacré à la musique et au hip hop qu’il affectionne assez. Cet article sera intitulé : « lettre ouverte d’un jeune artiste à Tony Nobody ». Il le publiera sur son facebook, et dans la plupart des groupes liés au hip hop auxquels il appartient. Mais c’est plus de 6 mois après, que cet article va tomber sous les yeux de Sir Idrissou Arabo, qui va le publier en fin septembre 2011 sur le plus grand site web consacré au hip hop camerounais. Kamerhiphop.com. cet article comme on le dit dans le milieu a fait le buzz. C’est ainsi que l’équipe de Kamerhiphop, va solliciter sa plume pour la vouer au service du hip hop au Cameroun.


Inspiré des grands noms de la littérature française et africaine, c’est curieusement chez Nick B, chroniqueur avéré de kamerhiphop, qu’il trouvera sa source d’inspiration. Le jeune Tatla Mbetbo Félix, d’article en article, ne cesse d’aiguiser sa plume pour marcher sur les traces de son mentor. Il se fera même dédicacer toute une chronique de la part de Nick B (cf : échauffement ou essoufflement). Depuis son entrée dans la grande famille kamerhiphop, il pond les chroniques toutes les semaines, depuis Janvier jusqu’aujourd’hui il en a écrit près de 20 chroniques. Son élan d’écriture sera loué par les uns et rejeté par les autres, ceux là qui n’aiment pas voir la vérité en face. Le jeune Tatla reçoit mêmes souvent des menaces, mais reste ferme sur sa ligne éditoriale, car sa vérité n’est pas à vendre, et sa plume jamais ne dois se prostituer sur le boulevard des vendus.


Grâce à kamerhiphop et à ses multiples écrits sur la toile, il se place pour être le jeune le plus référencé de sa génération sur google. Et l’un des jeunes les plus productifs intellectuellement. C’est sa détermination, son humilité scientifique, et son amour pour le mouvement, qui feront de lui aujourd’hui le rédacteur en chef de la grosse machine Kamerhiphop. Il va certainement profiter de ce privilège pour encourager les jeunes qui luttent et se battent pour se faire un nom sur la scène hip hop au Cameroun. Car à lui aussi on a donné sa chance. Profiter aussi pour continuer le combat pour l’élévation de ce mouvement, pour son progrès et son émergence. Il lance aussi un appel aux jeunes camerounais de ne pas cesser de se battre et de croire en eux, car la réussite est au bout de l’effort, qu’importe le temps que ça prendra. Cultiver le slogan de l’effort et non celui du culte de la gratuité de la facilité, et des raccourcis. Non sur le chemin de la réussite, il ne faut pas bruler les étapes.


Kamerhipop est ainsi heureux de vous présenter son tout jeune Rédacteur en Chef, et promet de toujours veiller à ce qui concerne la promotion du talent et de l’excellence.

Laisser un commentaire

Ne manque plus aucun wé !

Laisse ton adresse e-mail pour recevoir les meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...