hello@kamermoov.com
lundi, octobre 26, 2020
FeaturedOn Kiff

Steve Franklin TALLA : le jeune Architecte entrepreneur qui bâtit l’Afrique

Fruit d’une éducation sobre et sérieuse, il est l’exemple d’un Cameroun épanoui qui a le potentiel pour réussir et rivaliser avec les plus grands à l’international. Moins de trente ans et patron d’une chaine d’entreprises dont un groupe qui se targue de réinventer le métier d’architecture et de design d’intérieur au Cameroun puis dans toute l’Afrique. Monsieur Steve Franklin TALLA est doté d’un flaire à nul autre pareil ; l’audace et la créativité débordantes qui accompagnent ses réalisations portent son empreinte indélébile.

Portrait interview d’un jeune virtuose dans le milieu des affaires en Afrique en miniature avec des projets aussi fous que novateurs.

Carte d’identité

Dès son enfance, le jeune Steve nourrit plusieurs rêves : être pilote, artiste peintre et le plus important : être le plus grand architecte du monde. Il est resté fidèle à son principe d’évolution. Né le 14 juin 1991 à Yaoundé, TSEMEU TALLA Steve Franklin effectue ses études primaires avec brio et secondaires au lycée de Mballa 2 à Yaoundé, jusqu’à l’obtention de son BAC C. Aujourd’hui, jeune architecte DEIAU inscrit à l’ONAC (Ordre National des Architectes du Cameroun), CEO et Fondateur de l’agence d’architecture et de design AFRICA BUILDERS et propriétaire d’une ligne de maisons d’hôtes TALLA HOME DESIGN à Yaoundé. Des talents à revendre, il est doté de capacités exceptionnelles de danseur depuis tout petit, Steve nous raconte,

La Danse : passion, victoire et gloire

« J’ai commencé les groupes de danses avec mon petit frère et nous nous entraînions dans la chambre devant les vidéos des danses européennes et américaines… À l’époque, on participait déjà aux grandes compétitions et c’est comme cela qu’on rencontre des grands groupes et je commence à danser avec plusieurs groupes comme le Mystical Crew, le Don’t Test, Blue Système. Et après, avec mon partenaire à l’époque Peter Walker, on décide de créer notre groupe Angel et on gagnait les compétitions en équipe de 02 personnes… D’autres amis nous ont ainsi rejoint et on a évolué en Next Level qui devient le Champion du Cameroun à plusieurs reprises en danses urbaines dans toutes les compétitions et ainsi que la Coupe du Cameroun. »

Champion dans l’âme, un mental de guerrier, savoir joindre l’utile à l’agréable et malgré son énorme talent pour la danse, Steve n’oublie tout de même pas le plus important, ses études.

Réaliser ses rêves par les études

« La danse était une passion car moi triple champion Electro Dance, je le faisais pour m’amuser mais à côté j’étais 1er de mes classes scientifiques car c’est vrai on peut avoir plusieurs passions… J’ai commencé mes études universitaires à l’Université de Yaoundé 1 Ngoa-Ekele après l’obtention de mon BAC C. Je faisais la filière Mathématiques. Mais passionné par le dessin et l’architecture, je me suis lancé dans plusieurs concours d’école privée où j’ai décroché une bourse pour étudier dans la plus grande école d’architecture et d’urbanisme inter Etat EAMAU au Togo à Lomé… Puis, j’ai décroché des stages et spécialisation en France juste après mon diplôme de Master. »

Camerounais et Fier 

Les études et l’expérience pour venir bâtir et faire rayonner son pays avec des bâtisses innovantes et un regard architectural totalement différent ; une signature unique.

« Le Cameroun étant mon pays d’origine et la terre de mes ancêtres, j’étais au Togo et en France pour une formation et l’expérience au travail… Le but était de m’améliorer pour rentrer développer mon pays. J’ai senti le devoir de rentrer mettre mon talent au profit de l’évolution de notre pays qui était et est en construction pour permettre d’améliorer la qualité des infrastructures au Cameroun en particulier et en Afrique en Général »

Après les études, l’expérience véritable sur le terrain était nécessaire : « J’ai fait beaucoup de stages chaque année pendant les études et bien après les études. J’ai travaillé avec les plus grands architectes du Togo, de la France et du Cameroun. »

L’expérience de Boss, des Ambitions et des défis : parti de rien

« Il faut toujours se confronter à la réalité du terrain avant de savoir de quoi il s’agit réellement ; Très utilise aujourd’hui comme expérience pour la gestion d’un cabinet, des Employés, du système de travail et du management des projets… L’expérience en France où j’ai travaillé dans un cabinet de plus de 100 architectes et 12 associés m’a permis d’avoir cette vision pour des projets au Top et innovateurs avec plein de touches.

Le but premier de mon entreprise c’est l’amélioration de la qualité des infrastructures en Afrique en général et au Cameroun en particulier. Alors il ne s’agissait pas de se limiter au Cameroun mais de construire l’Afrique d’où Africa Builders »

Quand on lui pose la question, Franklin précise : « Je n’ai pas été épaulé financièrement pour lancer mon entreprise. Mais j’ai commencé dans mon studio avec mon petit ordinateur et sur les réseaux internet. Alors, j’ai fait un gros projet qui m’a permis d’avoir des finances, lesquels m’ont permis de me lancer petit à petit. Et avec le temps, j’ai eu deux associées à Elise ABEGA et Joséphine Brunet. Elles sont deux Designers avec un parcours similaire au mien. Nous nous sommes rencontrés à une soirée où tout le monde m’appelait l’architecte. Alors, elle (Elise) étant déjà sur des projets de design, a directement voulu m’intégrer dans ses projets après avoir vu mes œuvres. Ayant déjà lancé Africa Builders et vu le travail qu’elle abattait, on a directement eu l’idée de développer Africa Builders ensemble.

La porte d’Africa Builders est ouverte à d’autres associés. La preuve, nous sommes déjà 3 et il ne s’agit que de ça. Seul on va vite mais ensemble on va plus loin. »

Des Réalisations hors du commun

Perpétuellement en quête de visibilité, avec une vision qu’il veut différente des architectes de son pays, il décide de mettre en avant son entreprise et d’aller vers les gens, vers sa cible afin de montrer son savoir-faire.

« La participation au Salon des entreprises Promote en février 2019 au Cameroun était une expérience enrichissante. Montrer au Cameroun qu’il y’a des jeunes capables de réaliser des œuvres innovatrices et surtout à coût réduit ; avec notre stand fait totalement en bois, construit sur place en 4 jours, très économique et design qui a permis des rencontres et échanges avec des partenariats et surtout des contrats… Car le plus compliqué au Cameroun, c’est la connaissance de ces métiers de la ville qui sont encore rares chez nous. C’était l’occasion de nous faire connaître et de rencontrer plusieurs entreprises. Les retombées sont encore en cours jusqu’à présent. D’ailleurs, notre stand a été considéré par beaucoup comme le plus beau !

AFRICA BUILDERS, une signature pour bâtir l’Afrique

« L’idée de la signature architecturale est le simple fait qu’un architecte comme un peintre et tout artiste doit se faire remarquer par un timbre unique à lui. Il s’agit de montrer aux camerounais que c’est possible de développer des villas et constructions modernes avec une touche d’originalité et personnalisée pour rehausser le niveau de nos réalisations au Cameroun. L’artiste parle par ses œuvres. »

Africa Builders opère dans plusieurs domaines : l’Architecture, le Design d’intérieur, l’Ingénierie, la Rénovation et la Construction clé en main.

Africa Builders, compte 03 associés aujourd’hui, 08 employés et 03 stagiaires ; dont : 02 architectes DEIAU diplômés de EAMAU Togo. 01 ingénieur de génie civil diplôme de l’école des travaux ; 01 dessinateur contrôleur de chantiers formé sur le terrain avec un bac F4 ; 01 assistante de direction ; 01 chargée administrative ; 01 comptable ; 01 chargée entretien. Quelques techniciens partenaires envoyés en formation pour perfectionner le savoir-faire dans notre collaboration.

Avec plusieurs entreprises partenaires et experts pour la protection, assurance et droit de l’entreprise.

Un parcours ne saurait avoir des embûches

Comme tout artiste, Franklin s’est fait chiper la primeur d’un de ses projets phares, celui d’un stade au Cameroun, mais cela ne l’a pas empêché de progresser ; car il nous apporte des éclaircis et précisions justes à ce sujet :

« Le projet de stade qui était sur la toile est un projet réalisé pour l’obtention de mon Master en architecture. Thème choisi au vu de l’organisation de la CAN qui avait été délégué au Cameroun. Les images de mon projet ont circulé et c’était l’occasion de faire comprendre au Cameroun que c’est possible de faire ce genre de projets d’envergures par les jeunes. Pour moi, il ne s’agissait pas de faire un procès mais d’être reconnaissant et surtout fier de voir cet œuvre sur les médias. C’était une fierté pour moi de voir mon projet plaire aux camerounais et je l’ai utilisé pour booster ma carrière.

D’ailleurs, Le plus important dans l’entreprenariat à part le talent et le savoir-faire c’est de tisser des contacts et un bon carnet d’adresses. Pour moi, c’est une valeur ajoutée d’être connu et de connaître du grand monde car ça permet de faire parler des projets et de gagner des marchés… Difficile à gérer mais nécessaire pour l’évolution des affaires.

« Entreprendre c’est bien mais investir c’est encore mieux »

Le Cameroun a un potentiel énorme en termes de richesses et d’opportunités. L’immobilier qui reste l’un des domaines les plus prometteurs et rentables au Cameroun et dans le monde. Ce qui m’a donné cette idée de créer ma ligne de maison d’hôtes TALLA HOME DESIGN. Fait totalement local avec la main d’œuvre camerounaise. Car on a la possibilité de créer de belles choses localement.

80% de bénéfices avec 20% de travail l’objectif c’était d’avoir des activités parallèles qui permettront de subvenir aux besoins de ma famille plus tard mais surtout d’avoir des ressources pour pousser à bout et mettre sur pied mes projets de développement du Cameroun.

Grandir et conquérir l’Afrique, le Monde

« Africa Builders a pour objectif de s’étendre au Cameroun et sur toute l’Afrique. Il s’agit d’avoir des bureaux à Douala, Kribi, dans plusieurs villes d’Afrique, Abidjan Lomé Dakar, etc. La date ne peut être communiquée car il faut beaucoup de travail et des finances pour y arriver. C’est l’un de nos rêves. Nous sommes encore sur le chemin de notre ascension. »

Habiller le corps et l’esprit

« La maturité et l’âge ont joué un grand rôle dans ce changement de casquette jean de la jeunesse aux costumes de la grandeur ! Comme le disait un ami (paix a son âme), il faut toujours habiller le corps et l’esprit. L’ordre dans la vie et l’harmonie entre être présentable et élégant font partie de cet art qui est en chacun d’entre nous. Passionné du style Classic et responsable me donne confiance en soi et surtout maitrise de mon domaine d’expertise. »

Le conseil aux futurs architectes

« Pour d’autres jeunes qui sont motivés et engagés à être de grandes personnes et surtout à développer les activités dans notre pays, la première chose : La passion, ensuite la persévérance, puis le travail, enfin et surtout la patience.

Pour ma part, 05 ans de formation en architecture 02 ans de spécialisation, 02 ans de travail, avant de me lancer, c’est ça mon chemin ! Mais le plus important, ce ne sont pas les années d’études mais le domaine que vous choisissez, faites-le avec passion et soyez patient, vous verrez le résultat. Il ne s’agit pas de devenir riche rapidement mais de devenir une source d’inspiration pour d’autres personnes.

Je suis un homme d’affaire car pour moi le plus important ce n’est pas d’être connu mais de faire connaître mon travail. »

Les Mots clés du succès pour tout jeune

« Le conseil que je donnerais aux jeunes camerounais c’est le travail, la concentration, les priorités. Tout le monde aime s’amuser, même aussi ! Mais, il faut savoir c’est quoi vos priorités et objectifs et se rassurer que chaque fin de journée vous rapproche de plus en plus de vos objectifs.

La jeunesse camerounaise d’aujourd’hui est très détournée par les réseaux sociaux. Les réseaux sociaux ne sont pas négatifs mais c’est l’utilisation de ces réseaux qui n’est pas encore bien cerné par nos jeunes. Nous pouvons utiliser les réseaux sociaux pour apprendre, étudier, se former et faire connaître son travail ; car dans notre siècle tout passe par le digital. Alors, soyez concentrés et ne laissez rien vous divertir. On peut s’accomplir et s’amuser en même temps. Il faut connaître ses priorités et se fixer des objectifs à court et à long terme. »

Travailleur acharné, Steve Franklin Talla fait des merveilles au-delà de l’attente de ses nombreux clients, son rêve devenu réalité, il est maître de chacune des réalisations qui portent sa franche signature. Et c’est un rêveur né qui ne cesse de croire en l’innovation, à un Cameroun et une Afrique au sommet de la créativité, de l’architecture du monde.

AFRICA BUILDERS est situé à Yaoundé, Bastos, rue derrière le restaurant Lorient Rouge

(+237) 696608795 / 656 93 04 81

contact@africa-builders.com

www.africa-builders.com

Facebook :

Africa Builders

Talla Home Design

Steve Franklin Talla

Instagram :

africabuilders

talla_home_design

franklin_talla1

Leave a Response