hello@kamermoov.com
mercredi, juillet 8, 2020
News

Festival Kalbass d’Afrique : Une première édition plébiscitée par les spectateurs !

Le 25 janvier 2020 aura été marqué par la première édition du festival Kalbass d’Afrique qui a eu lieu à l’Institut Français du Cameroun (Yaoundé). C’est un concours de chorégraphie de danse et musique patrimoniale lancée par l’association MOOOOVDREAMS EVENTS du danseur professionnel Camerounais Maruis Pounde plus connu sous le pseudo Mario. Pour cette première édition qualifiée d’édition ‘’bébé’’ par le promoteur, 5 groupes ont eu l’honneur de participer à savoir : Les filles du sahel, les djembé de la capitale, la focamèse, Akomo Mba et le mythique groupe Ekan Immortel. Avec ces groupes l’on pouvait déjà s’attendre à une performance hors norme et le moins que l’on puisse dire ce qu’on a été servi.

Comme pour les groupes participants, le jury était composé des monuments de la danse patrimoniale camerounaise tels que Ludovic, Sylviana qui est par ailleurs la chorégraphe de Kareyce Fotso et l’incontournable Charlemagne qui nous a honoré par sa présence.

Côté sonorisation, les organisateurs n’ont pas fait dans la dentelle en déplaçant Dj Sukam, qui est l’un des meilleurs Dj de Yaoundé pour le plus grand plaisir du public. Après la présentation des différents groupes, la compétition débuta vers 20h.

La première qui est la phase thématique, les groupes ont performé pendant 3 minutes chacun tout en répondant à un thème donné par le jury à travers leur gestuel. A la fin de cette phase le jury a pu  attribuer une note à chaque groupe en fonction de sa performance. Chaque groupe a obtenu la note suivante : La focamèse (42/60), Ekan immortel (41/60), les filles du sahel (35,5/60), Akomo Mba (33/60) et les djembé de la capitale (13/60). Avec sa 5ème place, le groupe djembé de la capitale a été éliminé. Lors de la 2ème phase qui est la phase finale, les 4 groupes restants nous ont proposé des prestations Freestyle pendant 5 minutes chacun. Le public a été transporté par chacune des performances lors de cette phase finale, et le moins que l’on puisse dire ce que les groupes n’ont pas facilité la tâche du jury comme lors de la première phase.

Ça n’a pas été facile pour le jury mais comme dans chaque compétition il faut un vainqueur, la première édition du festival Kalbass d’Afrique a vu le sacre du mythique groupe Ekan Immortel secondé par la Focamèse qui ont reçu respectivement 200.000f et 100.000f accompagnés des trophées et attestations. Quant au Moooov Dream Motivation qui est un prix décerné au danseur qui aura démontré par son gestuel, sa hargne et sa prestation individuel durant la complétion, il a été attribué à Melèsse du groupe les filles du sahel.

Lire Aussi: Ekang Immortel lauréat de la première édition du Festival Kalbass d’Afrique

Le spectacle a été au rendez-vous. Pour un coup d’essai, ça vaut un coup de maître pour Mario. Le public qui a été satisfait ne tarie pas d’éloges à ce festival. « C’est l’une des meilleures performances de danse au quelle j’ai pu assister » déclare l’un des spectateurs, « C’est le meilleur festival de danse tout simplement, bravo à Mario » poursuit un autre spectateur.

Aussi satisfait de cette première édition, le promoteur Maruis Pounde n’a pas caché sa joie et annonce une deuxième édition par la même occasion : « C’était la première édition du festival Kalbass d’Afrique organisé par mon association Moooov Dream Events, je dois dire que c’est un gros sentiment de satisfaction, de joie et de gaité, parce que 5 groupes ont répondu présent et à ceux là je dis énormément merci. Je sens qu’il y a quelque chose à faire, je n’ai pas eu tort de croire en ce rêve, je vais continuer à me battre, à valoriser les danses de chez moi, pas seulement ici au Cameroun mais aussi à l’international. Et j’espère que ceux qui n’ont pas cru cette année croiront l’année prochaine et sauront qu’à travers tous les groupes qui sont venus que c’est réel, du concret et qu’il y a quelque chose à faire. Merci à tous ceux qui ont répondu présent ».

 

Leave a Response