hello@kamermoov.com
mercredi, janvier 22, 2020
BuzzEuye !Featured

Violences en milieu scolaire : Jean de Dieu Momo tacle sévèrement Maalhox et Petit Bozard

Depuis quelques jours, le Cameroun est subjugué par les violences scolaires, l’actualité nécrologique est alimentée par le meurtre d’un enseignant par son élève au lycée de  Nkolbisson. Ainsi, des voix s’élèvent pour dénoncer ces actes violents et certaines personnes soutiennent que les artistes sont à l’origine de cette décrépitude morale.

Sur son mur Facebook, le ministre délégué auprès du ministre de la justice a partagé une publication qui condamne les artistes qui pervertissent la société. Mis au banc des accusés Maalhox et Petit Bozard par Jean de Dieu Momo, pour le ministre qui cautionne cette publication, les deux artistes  contribuent à la dépravation des mœurs en utilisant des langages orduriers et licencieux. «Mouf ta maman, Qui a allumé le Ngué? » telles sont les expressions utilisés par ces derniers. Au travers de cette publication, l’auteur  interpelle les artistes à renouer avec les valeurs d’antan.

Voici le post partagé par Jean De Dieu Momo

«Pendant que le Professeur parlait, l’élève Bisse répond :  » IL PARLE SA MAMAN LÀ-BAS « . Voilà les chansons de Maalox. Des chanteurs à suspendre car sans éducation eux-mêmes ils transmettent cela aux pauvres innocents à travers leur chanson. L’artiste petit bozard doit être banni.»

 

Laisser un commentaire

Ne manque plus aucun wé !

Laisse ton adresse e-mail pour recevoir les meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...