hello@kamermoov.com
samedi, avril 4, 2020
FranceNewsOutside

Dadju: “Ma fille ne sait pas que je suis chanteur” !

Avec son ascension fulgurante, Dadju a pris beaucoup de place dans l’industrie musicale francophone. On doit cette déjà belle carrière à son frère Gims, rappeur indéniablement talentueux au flair aiguisé. C’est lui qui pousse son cadet à prendre le micro, en 2012, comme il l’explique dans les pages de Paris Match. “Le son était nul ! Franchement mauvais“, reconnaît Dadju aujourd’hui.

Après avoir signé dans le label du grand frère, Dadju s’est laissé du temps pour son sortir son premier disque, Gentleman 2.0, écoulé à 700 000 exemplaires, porté par le titre Reine. “Tout m’est tombé dessus. Le disque est sorti, je me suis marié, ma fille est née. Ça fait beaucoup de premières fois en un an“, observe l’artiste, qui se disait cependant déjà prêt pour la scène, avec son expérience au sein de la Sexion.

Malgré une tournée et un album qui cartonne, Dadju a trouvé le temps de voir sa petite fille grandir. “Chez moi, j’ai été pris au dépourvu. Découvrir ma fille, la première fois qu’elle marche, qu’elle a dit papa… C’était fou !“, se rappelle-t-il. D’ordinaire si discret sur sa vie privée, Dadju évoque sa petite fille née en octobre 2017 dans son nouvel album, Poison. “On parle de l’usure du couple, de l’abandon d’un père… Mais je me livre beaucoup aussi, et je parle de ma fille. Elle ne sait pas que je suis chanteur. Je ne veux pas qu’elle ai envie d’être là-dedans, même si elle découvrira vite. Il y a une affiche avec ma tête sur le périph’ et à chaque fois qu’on la voit elle dit “c’est papa !” et je fais semblant de ne pas entendre“, a-t-il tendrement confié.

Des thèmes à retrouver directement dans son nouvel album Poison et son “expansion” Antidote, sortis les 15 et 18 novembre dernier. Avec des sonorités décidément plus rap, il a dévoilé d’ambitieux titres avec Damso, Nekfeu, Soolking ou encore Koba LaD. Dans la chanson Maamou (le surnom qu’il a donné à sa fille) Dadju annonce l’arrivée de son deuxième enfant : “On s’ra bientôt quatre, c’est encore un cadeau du ciel. “

 

Leave a Response