hello@kamermoov.com
jeudi, décembre 12, 2019
BuzzEuye !

Valsero à propos de Ngouaché (Bafoussam) : « C’est quoi ce pays où on gère tout par l’argent et les selfies? Personne pour interroger les causes et le pourquoi?»

Le Général Valsero a commis un post incendiaire, relativement à la catastrophe de Ngouaché à Bafoussam. Dans un post publié sur sa page Facebook, Valsero dénonce avec vigueur et rigueur  l’attitude de certaines personnes et du gouvernement. Pour lui tous ces morts sont issus d’une mauvaise gouvernance. En outre, il condamne avec véhémence les personnes qui partent sur le lieu du sinistre, juste pour prendre les photos. Pour lui, l’urgence se trouve dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, où la crise dite anglophone a déjà fait plus de 3.000 morts. Il s’indigne ainsi du mutisme des artistes.

Pour rappel, dans la nuit du lundi 28 octobre, un éboulement de terrain survenu à Ngouaché , localité située à Bafoussam a fait officiellement 42 morts. Le Chef de l’Etat a débloqué 200 millions de FCFA pour les familles des victimes.

Voici en intégralité le post de l’artiste Valsero

BAFOUSSAM:

Pourquoi je ne tontine pas.

Je me sens très mal à l’aise face à cette solidarité à symétrie variable. 3000 morts dans le NOSO, pas un artiste pour dire stop ça suffit, pour prendre position, pour s’indigner à part nous balancer des slogans creux et vides de sens sur la paix.

En passant la paix ne se décrète pas elle se construit.

Mais, voir ce défilé de vautours en quête de visibilité allez se pavaner à Bafoussam me désole. Les voir jouer à « qui a cotisé plus que qui », à « qui est plus meurtrie, ou touché que qui » – je trouve ça triste.

C’est quoi ce pays où on gère tout par l’argent et les selfies? Personne pour interroger les causes et le pourquoi?

Tous ces morts sont les morts issues d’une gouvernance qui n’a pas de respect pour la vie des camerounais. Ces morts, cette odeur pestilentielle qui enveloppe le Cameroun ont une origine, un départ. Ce n’est pas le fait du hasard où des accidents inévitables. Pourquoi avoir peur d’interroger le pourquoi on en est arrivé là?

Pour que cela n’arrive plus jamais.

Je préfère m’arrêter là au risque de manquer de retenue et de blesser des compatriotes. Mais tout arrivé à son départ.

Bonne nuit.

Valsero

Laisser un commentaire

Ne manque plus aucun wé !

Laisse ton adresse e-mail pour recevoir les meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...