hello@kamermoov.com
dimanche, novembre 17, 2019
BuzzOn KiffTech

Un jeune Rwandais signe un contrat de $500 Millions de dollar pour exporter du piment en Chine…

En attendant le vidéogramme officiel du nouveau single « Tomber » de la star camerounaise Ashley Stéphanie (la Beyonce Kamer), elle vous offre en exclusivité ce clip lyrics.

Un jeune Rwandais signe un contrat de $500 Millions de dollar pour exporter du piment en Chine…

Dieudonné (Diego) Twahirwa, a terminé en 2012 ses études en agronomie à l’Université Nationale du Rwanda, et a créé la Gashora Farms qui cultive et transforme le piment. Il vient de signer ce 13 septembre 2019 à l’ambassade du Rwanda a Beijing, un contrat avec le GK International Entreprises Company Limited de Chine pour 100 milions $ par an d’exportation de piments sur 5 ans.

Ce contrat stipule que Twahirwa fournira chaque année une quantité équivalente à 50.000 tonnes de piment. C’est après que celui-ci s’est décidé d’abandonner son travail salarial pour s’adonner à l’agriculture du piment sur les 3 dernières années. “La Chine est un énorme marché pour la vente du piment, j’espère que nous en tirerons un grand bénéfice bien que ça m’exige un grand investissement”, a-t-il dit.

Jusqu’à présent Gashora Farms envoyait du piment dans plusieurs pays dont l’Angleterre, la Suisse, la Hollande, la Belgique, la France, l’Inde et les Etats-Unis d’Amérique. Depuis ses trois ans de culture de piment, Gashora Farms a étendu sa superficie de 6ha à 160ha, et les chiffres fournis par la Banque Mondiale montrent que cette entreprise récolte 10 tonnes chaque saison.

En 2017 il avait signé avec l’entreprise Kai Xian Zi Wei Food un contrat du même genre pour $2 million, grâce auquel il enverra du piment dans les pays asiatiques tel que l’Inde. “La Chine a un grand intérêt dans l’achat de la production de l’Afrique, mais ils prennent en grande quantité ma production car ils la trouvent meilleure”, a révélé Twahirwa.

Dans son entretien avec le quotidien IGIHE, il a dit avoir débuté avec un ami à cultiver les tomates et les pastèques, à partir de 500.000frw chacun, mais qu’ils ont dû abandonner à cause de l’instabilité des prix sur les marchés locaux, qui commençait à les pousser dans des pertes. Le piment qu’il exporte est de deux sortes, à savoir le frais, Fresh bird eye chili, et le sec, Dry Africa bird eye chili.

Avec ce contrat, Gashora Farms fait du piment la première exportation agricole du pays loin devant le thé (88 millions $ par an) et le café (69 millions $ par an). Il emploie également plus de 1000 fermiers et prevoit d’en accroitre le nombre.

L’Afrique possédant 65% des terres arables non cultivés de la planète, cet exemple vient à rappeler que l’on a pas besoin de mourir dans le Sahara ou noyer dans la méditerranée pour finir à la caisse d’un restaurant Mc Donald dans un pays d’Europe à se faire traiter de tous les noms. Encore moins d’être un rappeur, gangster ou dealeur de drogue. Quand le plus jeune milliardaire aux USA est une femme sans grande vertu, Kylie Jenner en l’occurrence sœur de l’infame Kim Kardashian, il est bon de voir se faire rappeler par des exemples du bien nommé Dieudonné que la voie de l’Afrique peut être différente. Les croissances économiques Chinoise et Indienne sont des opportunités d’enrichissement sans commune mesure pour les jeunes africains qui sauront en saisir l’opportunité.

 

Prenez ce vol Ethiopian Airlines, visitez l’empire du milieu et tirez votre épingle du jeu en profitant des bras ouverts de la Chine pour le peuple africain. Beaucoup parlent mal de la jeunesse africaine, mais certainement ils sont aveugles à la rage de vaincre de celle-ci. Même les barrières naturelles de la planète n’ ont pas su l’arrêter, quand un Européen ou un Américain peinent à aller au sport toute une semaine, elle marche dans le plus grand désert du monde, subit les traitements les plus degradants dans des pays comme en Libye, est abandonnée en mer par des pirates et pourtant encore et encore elle ne plie pas, elle prend sur elle, va à l’université et quand tout semble se noircir autour d’elle, tel un soleil qui éclaire la galaxie, un exemple surhumain apparait parmi elle et porte plus haut le flambeau de l’espoir!

Comme dans le poème de l’auteur David Diop:

Afrique mon Afrique

Afrique des fiers guerriers dans les savanes ancestrales

Afrique que chante ma grand-mère

Au bord de son fleuve lointain

Je ne t’ai jamais connue.

Mais mon regard est plein de ton sang

Ton beau sang noir à travers les champs répandu

Le sang de ta sueur

La sueur de ton travail

Le travail de l’esclavage

L’esclavage de tes enfants.

Afrique dis-moi Afrique

Est-ce donc toi ce dos qui se courbe

Et se couche sous le poids de l’humilité

Ce dos tremblant à zébrures rouges

Qui dit oui au fouet sur les routes de midi.

Alors gravement une voix me répondit

Fils impétueux cet arbre robuste et jeune

Cet arbre là-bas

Splendidement seul au milieu des fleurs

Blanches et fanées.

C’est L’Afrique ton Afrique qui repousse

Qui repousse patiemment obstinément

Et dont les fruits ont peu à peu

L’amère saveur de la liberté.

En avant toute!

Source : Rodolphe Azami, redacteur en chef Labaar Media.

Laisser un commentaire

Ne manque plus aucun wé !

Laisse ton adresse e-mail pour recevoir les meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...