hello@kamermoov.com
mercredi, novembre 20, 2019
On Djoss

Moussa Aimé, artiste (Tchad) : « Je veux exporter la musique tchadienne à travers le monde…»

Qui est Moussa Aimé ?

Moussa Aimé est un artiste musicien, auteur compositeur, interprète et administrateur de formation. Benjamin d’une famille de 6 enfants je suis né au Congo Brazzaville mais j’ai grandi au Tchad.

A l’écoute de tes chansons, on a du mal à te classer dans un registre précis. Comment te définis-tu musicalement ?

Je ne suis pas un ovni mais je  m’adapte. C’est d’abord mon objectif premier, être capable de m’adapter sur tout ce qui est genre musical, sortir toujours de ma zone de confort pour surprendre l’auditoire en allant vers ce que je n’ai jamais essayé et surtout bien faire les choses. Alors je me place dans la world music.

2014, tu représentes le Tchad en Côte d’ivoire à l’émission Island Africa Talent. Quel souvenir gardes-tu de cette expérience et quel a été l’apport dans le développement de ta carrière ?

Island Africa Talent reste l’élément qui a déclenché en moi l’envie de faire de la musique une profession. Grâce à Island Africa Talent j’ai bénéficié du coaching de beaucoup de grandes figures de la musique et au-delà de la compétition d’un suivie. Cette expérience a construit ma carrière.

Il y a quelques semaines, sans sponsors, tu t’es lancé dans une tournée à travers le continent. Comment t’es venu l’idée et quel bilan dresses tu ?

Je me suis toujours dit qu’il faut se créer des opportunités si ça ne vient pas vers nous. La musique tchadienne vous le savez bien n’est pas assez exportée. Alors l’objectif pour moi à travers cette tournée c’est d’avoir des ambassadeurs au sein de la communauté tchadienne de chaque pays où je passe et surtout arriver à les convaincre à travers mes prestations, pour que ceux-ci exportent à leur tour ma musique au-delà de leur pays de résidence. Sachez aussi que l’accueil partout où nous sommes passés reste inoubliable et je garde le meilleur souvenir de chaque pays. J’ai pu faire des médias tour, ce qui en terme de visibilité était une bonne chose.

Où en es ton projet d’album ? A quand la sortie et qu’elle sera la coloration artistique du projet ainsi que les invités?

L’album est en préparation. J’ai enregistré tellement de titres que nous sommes dans l’embarras du choix mais cela sera régler d’ici peu. Vous découvrirez beaucoup de styles et plusieurs tendances confondues. Cet album sera rehaussé par les présences de Mélodji du Tchad, TV3 DJ de la Côte d’Ivoire, Mbouillé Koité du Mali et Petit Miguelito du Bénin. C’est un casting de luxe pour un album qui est fait pour être consommer partout en Afrique et dans le monde entier.

Après cette tournée quelles sont tes projets ?

Après cette tournée je vais me concentrer sur le lancement officiel de mon album et quelques spectacles au Tchad. Je vais voir également comment ressortir pour d’autres concerts dont les négociations sont en cours.

La musique tchadienne éprouve beaucoup de difficulté à s’exporter, quel est le problème à ton avis et penses tu que des initiatives comme cette tournée est un début de solution ?

 

Il faut savoir que la plupart des artistes tchadiens qui connaissent le succès à l’international ont pris leur envol hors des frontières tchadienne. Donc une initiative comme celle de ma tournée africaine c’est l’une des solutions à ce problème car il faut oser sortir, emmener le Tchad musical vers les consommateurs, prendre des risques mais surtout rêver. Une autre solution c’est d’avoir des investissements pour des grandes réalisations et ça c’est ce qui manque le plus au Tchad. Certains ils ont essayé mais il y’a eu des déceptions donc ils ont peur de se relancer à nouveau. On a aussi le fait que les artistes tchadiens ne se prennent pas au sérieux, ils ne prennent pas au sérieux leur métier pourtant c’est la clé du succès. Je conseille aussi aux artistes tchadiens de collaborer avec les artistes étrangers pour tenter d’attirer l’attention internationale.

Pour finir, si tu dois choisir 5 artistes, pas nécessairement ton Top 5, mais 5 artistes tchadiens que tu apprécies aujourd’hui?

Oh ! J’ai beaucoup de respect envers tous car le métier au Tchad c’est pas facile mais on y arrive. J’apprécie bien chacun dans sa particularité et comme tu l’as dit c’est pas un top 5 donc à ceux qui ne sont pas cité je vous apprécie aussi. Mes coups de cœur du moment sont : Emmanuel Ngaba, Cidson Alguewi, Melodjie(Matania), Anonyme et  Lincy…

Interview réalisée par Ebah Essongue Shabba

Laisser un commentaire

Ne manque plus aucun wé !

Laisse ton adresse e-mail pour recevoir les meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...