hello@kamermoov.com
jeudi, novembre 26, 2020
News

Le groupe KUNDE se prépare pour le MASA

Celui qui a vu une fois est plus privilégié que celui qui a entendu 100fois. Sont les mots premiers sortis lors de la prise de la prise de parole de la marainne WERE WERE LIKING lors du point de presse donné mercredi dernier à la salle des fêtes du groupe Fermy au lieu dit ancien intrelec Bali, En prélude de la préparation de la compagnie KUNDE au marché du spectacle africain (MASA) en côte D’ivoire.
Approchée par l’association MBOG LIA la propriétaire du village MI KI qui a vu passer des nombreux talents, est au Cameroun pour permettre au groupe KUNDE de s’imprégner voir comment ça se passe et s’enrichir, sans pour autant dénaturer le groupe pour pouvoir vendre et être crédible auprès des programmateurs.

KUNDE C’EST QUI ?
Le Groupe KUNDE est constitué au départ de trois esprits libres héritiers de la culture du tamtam de nos origines. Le tamtam du big banG. Ces trois esprits libres ont pour nom : ManaL, Ngouma, BiBOUM. Ensemble ils forment KUNDE qui signifie liberté, freedom, indépendance…
Leur collaboration avec le label de l’équipe du Sud a donné naissance à deux premiers albums qui sont : « KUNDE MinGuèn » sorti en novembre 2010 et « GWèLBA » qui est sorti en 2013.
Le troisième album de KUNDE arrive cette année 2017. Son premier extrait s’intitule « SanDja Baro »…

KUNDE commence ses activités en 2006 à Douala, quartier cité sic. Quartier chaud, quartier populaire, quartier universitaire où le tamtam aussi a droit à la parole recréatrice et instructive.
Très vite CaLvin YuG, un grand frère musicien du coin, les remarque et les prend sous son aile protectrice. La famille s’agrandit bien au-delà des trois complices de départ. Elle s’enrichit de l’arrivée d’autres jeunes percussionnistes et danseurs de la ville de Douala. Le groupe commence alors son chemin dans le milieu de la musique camerounaise à travers des festivals, des lieux et des évènements tels que : Quartier Sud, Festival Litén li ngog, nuits des musiques africaines à Mal minan, Yafé, Nguon etc…

La musique de KUNDE provient naturellement des musiques traditionnelles du patrimoine bantou-bassa. Ces musiques sont : le NKouK, HonGo, MaKuNè, AssiKo, Koo…
Les percussions utilisées par KUNDE sont des instruments jadis utilisés par les musiciens initiés. Chacun des instruments a une double dimension : l’une visible et l’autre cachée. Il s’agit du « NKUU » ( tamtam), « MBè » ( tambour), « Bèndè »(le fer), et le plus vieil instrument « libaa li woo »(la paume de main)…

C’est sur ce langage musical dynamique que les danseurs et percussionnistes exposent des formes d’expression où corps et esprit s’équilibrent pour EXPRIMER la JOIE de VIVRE et d’autres émotions qui portent les artistes, et subliment l’âme de celui qui les écoute et les regarde.

KUNDE c’est une histoire qui se tisse là où le tamtam ne meurt jamais, c’est une présence qui redonne vigueur. Une histoire-géo de la joie, de la danse, des chants fertiles et des mélodies inédites qui surgissent d’ici même au Cameroun, quelque part dans la province du cœur pur. Là où le soleil ne se couche jamais !!!
Ce vendredi 23 Février vous verrez la fusion du KUNDE et l’apport de la maman on a appris à souffrir et maintenant nous surpassons tels sont les mots du leader du groupe KUNDE au moment de la clôture du point de presse rapellons que le groupe se produira ce vendredi dès 19heures à l’ifc de Douala.

Leave a Response